Philippe Fabre / Peinture

Philippe Fabre / Peinture

with Pas de commentaire

Son Parcours : Art en tête & tête de l’art
De la palette de maquillage… à la palette de peinture. Dès son plus jeune âge, cet artiste en herbe est animé par la passion du dessin. Il trouve dans la bande dessinée et les Marvel Comics un univers fascinant et y copie ses premières planches, afin de mieux décrypter le trait et les autres aspects techniques de la réalisation.
Ce n’est que plus tard, que Philippe, dont la mère tenait une parfumerie à Sète, découvre réellement sa fibre artistique en recyclant à sa façon les palettes de maquillage et les utilise comme technique picturale.
C’est en 2012 que sa ferveur artistique le pousse à franchir les portes de l’École des Beaux Arts Briguiboul à Castres où il poursuit sa recherche dans l’atelier de peinture ; et à suivre concomitamment des cours privés avec Marc Fonvieille.
Sa peinture se veut organique et cosmique. Elle joue avec les sens, les variations de lumière, de façon aléatoire ou dans un ordre établi. Ses oeuvres sont une vibration de l’âme, une écriture graphique et authentique.
Celle-ci procède de l’union paradoxale d’une grande spontanéité dans l’intuition de la composition qui se construit au fur et à mesure, et d’une grande précision dans l’instant du geste contrôlé au service d’une intention manifeste.
Il a travaillé pendant vingt-cinq ans comme créatif dans plusieurs agences de publicité. Il est l’auteur de quelques campagnes publicitaires primées et Lauréat du Grand Prix Midi Média en avril 1995.

Il aime l’univers onirique et la liberté des surréalistes comme Tanguy, Kush, Magritte, Dali ou Miró… Il est également sensible à Picasso, à l’art abstrait avec Kandinsky ou encore à Jackson Pollock, l’âme de l’expressionnisme abstrait

Son truc : Rien n’est défini à l’avance et ce processus de création spontané révèle et donne vie aux associations inconscientes de formes et d’idées. Ses productions mettent en lumière un univers où se mêlent le lyrisme, l’ordre et le chaos.

Il maîtrise Formes géométriques, superpositions translucides de couleurs acryliques et d’huiles, jets de peinture et grattage